Calculez votre avantage

Brugel change le mécanisme de compensation. Qu’est-ce qui change pour vous ?

BRUXELLES, 16/07/2019 – A partir du 1er janvier 2020, le mécanisme de compensation pour les panneaux solaires à Bruxelles sera modifié. Le régulateur de l’énergie, Brugel, l’a annoncé hier après-midi. Rien ne changera avant la fin de l’année. Vous trouverez ci-dessous une explication des changements apportés :

 

Cette décision correspond à notre communication initiale par rapport à ce sujet, seul la date est avancée de trois mois. En effet, le nouveau règlement entre en vigueur le 1er janvier 2020, au lieu du 1er avril 2020.

 

A qui s’appliquent ces nouvelles règles ?
Elles ne s’appliquent qu’aux installations de moins de 5 kWc. En d’autres mots, à des installations Brusol de 17 panneaux ou moins. Aucun changement prévu pour les plus grandes installations.

 

Comment cela fonctionne-t-il aujourd’hui?
Actuellement, les installations PV à Bruxelles de moins de 5 kWc ont un compteur qui tourne à l’envers. Parfois, vous ne consommez pas toute l’électricité produite par vos panneaux solaires. Par exemple les jours ensoleillés et surtout lorsque vous n’êtes pas à la maison. Dans ce cas, les surplus d’électricité produits sont injectés dans le réseau et votre compteur « tourne à l’envers ». L’inverse est également possible : le soir, la nuit ou les jours sans soleil, vos panneaux solaires ne produisent pas d’électricité, mais vous en consommez. Dans ces cas, vous consommez l’électricité du réseau, c’est-à-dire vous achetez de l’électricité et votre compteur « tourne dans le bon sens » . Le principe d’un compteur qui tourne à l’envers compense ceci. Bref, ceci signifie le suivant :
– Vos panneaux solaires produisent de l’énergie, votre compteur tourne à l’envers (= le relevé de votre compteur s’abaisse).
– Le soir où vous consommez de l’énergie, votre compteur continue à tourner à l’envers (= le relevé de votre compteur augmente).
En gros, cela ne vous coûte rien du tout.
Dans le jargon de Brugel, cela ressemble à ceci: le principe de compensation signifie que toute l’électricité injectée dans le réseau de distribution régional – produite par une installation photovoltaïque à un moment où le consommateur potentiel ne l’utilise pas en temps réel – est mathématiquement déduite chaque année du montant du réseau à Bruxelles sur l’électricité achetée.

 

Que se passera-t-il à partir du 1er janvier 2020 ?

Votre facture d’électricité se compose en gros de deux éléments : les coûts de l’énergie pure (c’est-à-dire l’énergie que vous achetez) et les coûts du réseau (c’est-à-dire les coûts de transport et de distribution).

1) Rien ne change pour la partie énergie : votre compteur ne cesse de tourner à l’envers pour toute l’électricité verte produite.
2) La partie ‘frais de réseau’ est modifiée : vous ne serez plus compensés pour cette partie. Vous paierez donc la redevance de réseau pour l’électricité que vous utilisez effectivement sur le réseau.

 

Qu’est-ce que cela signifie pour vous, très concrètement, en chiffres ?

Vous économisez encore beaucoup d’énergie sur votre facture énergétique. A partir de 2020, les économies seront légèrement inférieures à celles de 2019. Voilà à quoi ressemblent concrètement les chiffres (source : Brugel) :

 

Exemple 1 : Vous consommez 3 500 kWh par an et vous avez 10 panneaux Brusol sur votre toit.
En 2018, votre facture s’élevait à 772,95 EUR.
En 2019 (avec les panneaux solaires, dans l’ancien système) votre facture est de 337,11 EUR. Vous économiserez 435,84 EUR par an.
En 2020 (nouveau système) votre facture sera de 485,37 EUR. Vous économisez encore 257,58 EUR par an !

 

Exemple 2 : Vous consommez 7 500 kWh par an et avez 16 panneaux Brusol sur votre toit.
En 2018, votre facture s’élevait à 1 558,47 EUR.
En 2019 (avec les panneaux solaires, dans l’ancien système) votre facture est de 826,73 EUR. Vous économiserez 731,74 EUR par an.
En 2020 (nouveau système) votre facture sera de 1 030,08 EUR. Vous économisez encore 528,39 EUR par an !

 

Si vous allumez la machine à laver et les autres appareils lorsque le soleil brille plutôt que le soir, vos économies augmenteront encore plus. Dans ce cas, vous payez moins de frais de réseau.

 

Nous tenons à préciser qu’il n’y aura pas de taxes, de droits, de prélèvements ou autres à payer. Contrairement à la Flandre et la Wallonie, Il n’y a et il n’y aura à aucun moment de tarif « prosumer ». En effet, BRUGEL s’est engagé dans ce sens-là. A partir de 2020, vous continuerez à faire des économies qui s’élèveront à plusieurs milliers d’euros sur toute la durée de vie de l’installation photovoltaïque.

 

Plus d’infos ?
Envoyez vos questions en réponse à ce mail, ou consultez le site de Brugel ici pour la couverture complète et quelques exemples de calculs : https://www.brugel.brussels/actualites/brugel-annonce-la-fin-du-principe-de-la-compensation-sur-la-partie-cout-de-reseau-a-partir-du-1er-janvier-2020-337

Retourner à la page d'actualité